NFT, Numerical Fucking Toff ou bien ?

NFT, c’est entre NBA et CBT,
le F pour Fucking, c’est pour les décérébrés,
Nan, man, NFT, c’est une vraie bonne idée,
C’est ton certif que ce truc est bien à toi,
Bon ok, t’as acheté un truc en bois,
Mais au moins personne ne te le piquera.

NFT, c’est quoi ? Encore une ligue de basket ? Nan man ! NFT signifie Non-Fungible Token aurait dit Elon Musk, le mec au suppositoire géant qui va dans l’espace. Mais Warren Buffet Biden dit plutôt que NFT c’est plutôt du Numerical Fucking Toff. Bon cela dépend des points de vue. Tu achètes un certificat de propriété d’un truc vitrtuel, parfois bien plus cher que si tu achetais le truc réel. En langue de Molière (le joueur de foot de Louhans-Cuiseaux), ça s’appelle une couillonnade, mais paraît qu’en vrai français ça veut dire jeton non fongible. Un objet non fongible est un objet unique qui n’est pas interchangeable (j’ai pas compris la phrase). Par exemple, l’argent est fongible, on peut échanger des euros ou des cryptomonnaies, mais une œuvre d’art est non fongible, car unique. Mais c’est quoi une œuvre d’art ? (quand tu tagues les murs du tunnel du RER, c’est du street art, quand tu tagues les murs de la cité, c’est un délit). C’est clair, non ?

Si tu veux te palucher avec les détails de boutonneux : Un NFT désigne un fichier numérique auquel un certificat d’authenticité numérique a été attaché. Plus exactement, le NFT est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain. Le fichier numérique seul est fongible, qu’il s’agisse d’une photo, d’une vidéo ou autre, le NFT associé est non fongible.

👉 Articles

Mots-clés dans le même groupe