E.Leclerc, Carrefour, LIDL... Des prix bloqués sur des centaines de produits essentiels, mais pas sur le Ricard ? Pas essentiel ?

Toi aussi tu hallucines,
Avec cette chaleur, tu trimes,
L’inflation, un vrai morpion,
Le Ricard, seule soupape d’admission.

E.Leclerc, Carrefour, LIDL... Des prix bloqués sur des centaines de produits essentiels, mais pas sur le Ricard ? Pas essentiel ?

Des prix bloqués sur des centaines de produits essentiels, mais le prix du Paris continue de grimper ! © Gere-ta-tune.com/stock.adobe.com

Publié le

Des Leclerc, LIDL, Casino,
Des boucliers tels des narvalos,
Des centaines de prix de produits encadrés,
Mais pas une seule boutanche de Ricard ciblée !
 
C’est une révolution que tu dois fomentée,
Toi le jaune, tu n’as pas besoin de gilet,
Tu sais bien que c’est un produit essentiel,
Alors pourquoi on n’a plus rien dans la gamelle.
 
T’attends ta prime de rentrée de 100 balles avec impatience,
Tu n’en peux plus de sucer les glaçons,
Le cognac, t’aimes çà, mais t’es limite compliance,
Tu préfères claquer ta prime pour du bon.
 
Le souci qui te déprime, c’est cette sécheresse,
Tu dois réduire ton eau dans ton pastis,
Tu agis pour la planète, en totale détresse,
Alors t’es impatient que ton virement aboutisse.
 
C’est quand même pas donné le Ricard,
Devrait bloquer les prix histoire de calmer ces gens,
Les rodéos bourrés, franchement c’est décevant,
Tout le monde en boit, pas seulement les smicards.
 
Alors, oui, le p’tit jaune c’est un produit essentiel,
Bloque ton prix, sinon le gros marron arrive en présentiel.

La vraie info...

2 milliards d’euros de bénéfices pour Pernod Ricard ! Vous avez bien picolé les gars ! Le propriétaire du whisky Jameson, de la vodka Absolut et du cognac Martell a pour la première fois de son histoire dépassé la barre des 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice écoulé, grâce à une forte demande sur ses principaux marchés et à la levée des restrictions sanitaires en Europe et aux Etats-Unis. Le chiffre d’affaires de l’exercice 2021-2022 s’est établi à 10,70 milliards d’euros, en hausse de 21% en données publiées et de 17% à taux de change et périmètre constants. Pernod Ricard a précisé avoir augmenté ses prix sur tous les marchés, d’un pourcentage ’mid single digit’ (à un chiffre moyen, ndlr). Le résultat opérationnel courant a également franchi une barre symbolique, s’établissant à 3,02 milliards d’euros, soit une hausse de 25% sur un an. Le résultat net, part du groupe, a bondi de 53% sur un an, à 1,99 milliard d’euros. Outre la performance opérationnelle, il a bénéficié d’une baisse des frais financiers et d’un effet de change positif, a précisé Pernod Ricard dans un communiqué.

Balance ta note

Un truc à dire ? Même un truc sympa sympa, tu peux l'écrire !

💬 Réagir à cet article de naze : J'y vais, je publie ma bafouille, même pas peur !

À lire également

Gilets jaunes devant, marrons derrière