Le COVID attaquerait le cerveau ? Ou ne serait-ce pas plutôt le vide dans notre ciboulot ?

Le COVID attaque le cerveau ? Ou ne serait-ce pas plutôt le vide dans notre ciboulot ? © GereTaThune.com/stock.adobe.com

Les règles dictées par le gouvernement,
Sont claires durant ce confinement,
Que ce soit pour les masques, que l’on a pas,
Pour les gants, qu’il ne faut pas,
Pour les sorties sportives à éviter,
Mais il faut continuer à bouger,
Les commerces qu’if faut fermer,
Les faillites qu’il faut dénombrer,
La crise que l’on a engendrée .

Publié le

Le Covid fait sa tournée mondiale,
Mieux qu’une star du rock à scandale,
Annoncé comme une méchante grippe,
Au final, une crise planétaire d’un nouveau type,
Dépasse de si peu la grippe saisonnière,
Mais quel tapage médiatique pour cette misère.
 
De son côté notre gouvernement,
Visiblement mal conseillé, persiste dans l’acharnement,
Des décisions contradictoires, juste incessant,
Bloqué tout le pays, quel tremblement !
 
Les masques ne servent à rien,
mais si tu as un, mets-le tu verras bien,
dans les transports en commun ce sera obligatoire,
test grandeur nature, disons histoire de voir.
 
Pour les gants, non, c’est stupide,
Cela ne sert à rien, c’est même pire,
Mais si tu en as, mets-les, histoire de te dire,
Que tu peux contaminer les autres au pire.
 
Faut sortir pour garder la forme,
Ton système immunitaire à la norme,
Mais non, arrête de courir, trop dangereux,
Tu craches et pète tel un cafard contagieux.
 
Les magasins fermés, sauf ceux qui sont ouverts,
Comment t’as fait le tri, ça reste le grand mystère,
Après le 11 mai, les écoles ouvertes,
Mais pour les restau, terrasses seulement, une alerte.
 
Tout le monde doit rester à la maison,
Restez chez vous, le message est martelé,
Sauf que 60% de la population doit être contaminée,
Afin que le Covdid cesse de nous faire chier.
 
Au 20 avril, En France, seulement 6% de la population,
Immunisée, mais quelle bande de bouffons,
Il en faudrait 10 fois plus pour avoir l’air moins con,
Devant ce virus, nous sommes des vrais jambons.
 
Alors le confinement, au final, c’est de la duperie,
Juste histoire de faire durer cette connerie,
Pour masquer une misère dans notre société,
Celle des budgets et de la loi des marchés.
 
Compter le nombre de morts,
Drôle de tactique de cette politique  ,
Le bilan à la fin est toujours dramatique,
Puisque l’issue est toujours unique.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.