Single Day : 11/11 à 11 heures 11, bande pendant 1 minute ! (enfin si tu peux...)

T’es un grand poète !
Tous les 11 novembre, tu fouettes,
Va falloir encore montrer à pépette,
Rester droit, sans faire la girouette,
Single day, c’est le jour des besogneux,
Celui des célibataires, 5 contre 1, ça aide un peu.

Single day, tous les 11 novembre, c’est le même délire © stock.adobe.com

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 590€ cumulés au 19 mai 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Notre société consumériste est débile,
Le 11 novembre, c’est le single day,
Le jour des célibataires, en quête d’idylle,
Un attrape couillons qui te plaît.
 
Un peu avant le black friday,
Tu dois à 11 heures 11, resté aux aguets,
Car tu vas devoir rester au garde à vous,
Pendant 1 minute, pour ton rendez-vous.
 
C’est Desproges qui le disait si bien,
Le 11/11 à 11heures11, une érection pendant 1 minutes,
Si tous les hommes de la terre faisait l’effort,
Le monde serait moins moche avec un peu de sport.
Publicité

💰 Meilleurs placements 2024

Quels sont les placements à privilégier en 2024 ? LEP, Livret A/LDDS pour l’épargne de précaution, et pour la suite ? Tout dépend de ton horizon de placement et de ton profil d’épargnant. Le ratio rendement/risque passé au crible. Obligations, fonds datés, produits structurés,... Quels placements choisir en 2024 ?

🔍 Balance ta note mon pote !

Avis des lecteurs de Single Day : 11/11 à 11 heures 11, bande pendant 1 minute ! (enfin si tu peux...) :
Aucun avis
Aucun avis
👉 Votre avis sur Single Day : 11/11 à 11 heures 11, bande pendant 1 minute... ? Je donne mon avis

Un truc à dire ? Même un truc sympa sympa, tu peux l'écrire !

💬 Réagir à cet article de naze : J'y vais, je publie ma bafouille, même pas peur !

À lire également