La Grèce sous tutelle, pas de faiblesse pour la mère Merkel !

Crédit : stock.adobe.com

Un sketch pathétique, une négociation marathon,
Une abdication tragique, on nous prend pour des cons,
Donner aux Grecs une nouvelle ligne de crédit,
Faut vraiment être naze, une belle brochette d’abrutis.

La Grèce sous tutelle, pour rester dans l’Euro, bravo mère Merkel, les européens sont des veaux !

Publié le

A la recherche d’un compromis,
Voici le meilleur des plans pourris,
La Grèce se couche devant Merkel,
Non au référendum ? Bagatelle !
 
Les Grecs vont subir ses affronts,
Dictés par la BCE pour du pognon,
Quand t’es endetté comme un baron,
Faut savoir tailler dans le jambon.
 
Et la France là-dedans, qui sommes-nous
Pour donner tant de leçons ?
Aucune réforme majeure, un pauvre Macron   mou,
Pour un enlisement toujours aussi long.
 
Filer encore 80 milliards à la Grèce,
Faut vraiment être la tête dans la caisse,
Débile, c’est le juste mot, pour ce prix,
Dans l’os, c’est là où nous l’aurons, promis.
A la recherche d’un compromis,
Voici le meilleur des plans pourris,
La Grèce se couche devant Merkel,
Non au référendum ? Bagatelle !
 
Les Grecs vont subir ses affronts,
Dictés par la BCE pour du pognon,
Quand t’es endetté comme un baron,
Faut savoir tailler dans le jambon.
 
Et la France là-dedans, qui sommes-nous
Pour donner tant de leçons ?
Aucune réforme majeure, un pauvre Macron   mou,
Pour un enlisement toujours aussi long.
 
Filer encore 80 milliards à la Grèce,
Faut vraiment être la tête dans la caisse,
Débile, c’est le juste mot, pour ce prix,
Dans l’os, c’est là où nous l’aurons, promis.