Hollande à Sarkozy : Il est où l’avion ?

Au royaume des bouffons, les présidents sont rois,
Voici que le notre, sur le tarmac de l’aéroport, ne le trouve pas,
Notre avion payé à coup de millions, Air force 1, comme les ricains,
Hollande demande à Sarkozy où est le sein...

© stock.adobe.com

Publié le

A l’aéroport, Hollande demande à Sarkozy où est l’avion ? (celui que Hollande doit utiliser, le même que celui que Sarkozy avait fait acheté pour lui...). Les deux hommes volant dans des avions séparés. Economie oblige...sic.

🎁 Offres de bienvenue des banques : 380€ cumulés au 4 mars 2024 (4 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Au départ de l’Adieu à Madiba,
Nos deux compères se saluent bien bas,
Hollande se demande où est l’avion,
Que Sarkozy a fait acheté avec nos ronds.
 
Les Français se demandent plutôt où est le pilote,
Avoir des dirigeants aussi bons à la parlotte,
Dans les faits aussi mauvais dans cette crise de chiotte,
Ce pauvre pays France, la tête sous la flotte.
Hollande à Sarkozy : Il est où l’avion ?
Publicité

💰 Meilleurs placements 2024

Quels sont les placements à privilégier en 2024 ? LEP, Livret A/LDDS pour l’épargne de précaution, et pour la suite ? Tout dépend de ton horizon de placement et de ton profil d’épargnant. Le ratio rendement/risque passé au crible. Obligations, fonds datés, produits structurés,... Quels placements choisir en 2024 ?

🔍 Balance ta note mon pote !

Avis des lecteurs de Hollande à Sarkozy : Il est où l’avion ? :
Note de 5.0 sur 5
(4.98/5 sur 1 avis)
👉 Votre avis sur Hollande à Sarkozy : Il est où l'avion ? ? Je donne mon avis

Un truc à dire ? Même un truc sympa sympa, tu peux l'écrire !

💬 Réagir à cet article de naze : J'y vais, je publie ma bafouille, même pas peur !

À lire également

HollandeSarkozy