Le racket organisé, plus réel qu’imaginé !

Crédit : stock.adobe.com

Tu te crois à l’abri, avec ton blé, dans ta banque,
Tranquilles, tes potes chypriotes ne sont pas moins branques,
Regardes à Chypre, jusqu’à 10% maintenant, il leur manque,
Fais gaffe à tes arrières, trouves une bonne planque !

L’Etat chypriote pique directement sur les comptes des épargnants, un scandale d’Etat, sans faire semblant.

Publié le

Un vent de scandale, loin d’être banal,
Un racket effectué le week-end, une action un rien anale.
A Chypre, l’Etat se sert sur ton compte en banque  ,
Ton droit ? Fermer ta gueule, et constater le manque.
 
Pour renflouer les banques, l’Etat pique sur les comptes,
De 6,75% à 9,90%, comme ça, une bonne pompe,
Les chypriotes devraient fomenter une révolte,
Histoire de dynamiser les cerveaux des dirigeants à coup de 220 Volts.
 
Et si cela se passait en France ?
Les politiques n’ayant pas la moindre aisance,
Un déficit abyssale en guise de souffrance,
Une idée facile à reprendre, presqu’une évidence.
 
Une émeute, une révolte du peuple, est espérée,
Qu’on nous lâche avec les déficits que nous n’avons pas créés,
Que nos dirigeants assument leurs errements,
Marre de ces constantes situations d’enterrement.
 
Et la fameuse garantie bancaire dans tout ça ?
Tu peux t’asseoir dessus, un bon matelas,
Quand une décision stupide est prise comme celle-là,
Serre des fesses, où lève-toi, car la carotte, elle, elle passera.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.