Présidentielles 2017 : Rendez l’argent avant de vouloir être président !

1 vote
jeudi 20 avril 2017, par

Pas de sot métier, disait ma mère, quand je voulais être plombier,
Sur-diplômé, maintenant je suis chômeur, j’avais pourtant mon heure,
Politicard, j’aurais du faire, histoire de fuir toute cette misère,
Vendre du vent et me gaver d’argent public, bienvenue au cirque.

Sur un malentendu, chacun des candidat pense pouvoir être élu, tellement cette campagne est dénuée de moindre débat d’idées. Pathétique, une campagne à chier, une seule ligne directrice, le fric.

(arnaques|textebrut)

Quelques candidats n’ont pas de casseroles bien affichées,
Ils sont tellement à la ramasse dans les sondages, ignorés,
Les médias ne cherchent même pas à les faire tomber,
Cela ne ferait pas vendre suffisamment de papier.
 
Le comble de ces histoires que l’on ne cesse de ressasser,
C’est que l’on se fout de notre gueule depuis que cela a démarré,
On nous endort gentiment avec de la camomille dorée,
Aucun débat, aucun échange sur le fonds des dossiers de société.
 
Sortir de l’Europe, la faute aux autres, le SMIC à 3.000€,
Toutes ces niaiseries d’un autre âge complètement allumées,
Jouer sur la peur des gens, les musulmans, ceux qui ne sont pas blancs,
On nous prend pour des cons, parfois ils ont bien raison.
 
Ils ne doivent pas être loin de la vérité,
Les discussions de cafèt montent notre naïveté,
Tout le monde critique, mais aucune solution en pratique,
Les Français se plaisent à grogner, mais pas à avancer.
 
Les tocards de la politique   se pressent au cirque,
Sur un malentendu, ils pourraient être élu !
Cette campagne est tellement minable,
Que chaque proposition débile peut être rentable.
 
Fillon, le penelope gate, les costumes, tes emplois fictifs à la con,
Le Pen, ton immunité parlementaire, comment ne pas s’y faire ?
Macron  , ta donation à ta chère femme, non déclarée au fisc, pas bidon,
Mélenchon, t’en as pas mal du pognon, une vraie gauche de patron.

Enervé ou Satisfait ? A toi de commenter !