Gouvernement : franc comme Macron, ou plutôt, comme franc-maçon ?

1 vote
vendredi 19 mai 2017, par

C’était le choix du délire, entre ce bellâtre et la dysenterie,
Une élection présidentielle, d’un parfum plus que pestilentiel,
Il te fallait choisir le deuil, quitte a avoir le mauvais œil,
Dans un triangle, un gouvernement unique, pour une nouvelle République.

Toi qui vois des complots partout, tu vas devenir fou. L’oeil de la société secrète aurait pris les reines du pouvoir, allez arrête, encore des fake news, tu t’es fait avoir...

Les énarques parlent aux énarques... Toi tu captes que dal,
De toutes façons, sans ton picon bière, t’as la dalle,
Que tu aies le mauvais œil en haut de la pyramide,
Tu t’en bat les c*, en galérant toujours autant, toujours plus de rides.
 
Mais c’est historique. Macron   l’a fait. Un gouvernement façon puzzle,
De la droite, de la gauche, et du mépris, tout en un seul,
De la franc-maçonnerie au pire comme ce n’est pas permis,
Tu vas en voir de belles dans cette vaste supercherie.
 
Mais tu n’avais pas le choix, aucun réel leader sorti du linceul,
Telle une équipe de foot, 11 candidats dignes de rester seuls,
Le Maire, Le Drian et Hulot sont donc ceux la nouvelle vague promise,
Pas un tsunami, mais il fallait bien ton vote pour cette sottise.
 
Moi qui kiffe l’écologie, avec Hulot je suis servi,
Je l’adore comme beaucoup de concitoyens, il nous le rend bien,
J’espère qu’après les législatives, il ne passera pas à la lessive,
Remercié par Macron   Premier pour n’avoir rien lâché.
 
De leur côté les marchés financiers pourront bien encore rigoler,
La France ne reste jamais sans idée, mais là, faut arrêter,
Je suis plein d’espoir pour ce beau pays, avec tant de soucis,
Mais faudrait sans doute s’activer, promis.
 
Déjà Macron   doit frapper un bon coup sur la complexité,
Notamment de tout ceux que cela occupe à Bercy,
Cette fiscalité, un vrai drame pour toute notre société,
Il a déjà à 10 les décrets ministériels limité.
 
Il ne faut jamais jeter le bébé avec l’eau du bain,
On verra bien, comment tu le vivras dès demain,
Pour le moment, le chômage   baisse un peu,
Il faudrait encore 100 ans à ce rythme, pour nous rendre heureux.

Tu as le mauvais oeil ? A défaut d'avoir un bon pied...

Enervé ou Satisfait ? A toi de commenter !